Les pommes de terre de primeur

Fraîchement récoltées et si savoureuses!

C'est avec l'arrivée des beaux jours que les pommes de terre de primeur font leur apparition pour une saison pleine de fraîcheur, de soleil et de légèreté ! Avec leur peau fine et leur goût délicat, elles accompagnent délicieusement les recettes printanières et estivales, du mois d'avril jusqu'au cœur de l'été.

Un plaisir de saison

Les pommes de terre de primeur sont les premières pommes de terre de l’année. Récoltées à partir d’avril-mai, avant leur complète maturité, elles sont commercialisées sans tarder pour garantir leur extrême fraîcheur. Elles ont une peau claire et fine qui s’enlève facilement sans épluchage, une chair fondante et une saveur pleine de délicatesse.

Symbole de renouveau, l'arrivée des pommes de terre de primeur est toujours attendue au moment des beaux jours. Profitez-en vite car leur saison est courte : les toutes premières arrivent sur les étals au mois d'avril, la pleine saison se situe de juin à mi-août.

On vous dit tout sur la primeur !

Quand la savourer ?

Du mois d’avril au coeur de l’été.

Comment les reconnaître ?

Peau claire et fine, qui s'enlève facilement sans épluchage.
Couleur homogène. Forme régulière.

Comment les conserver ?

Dans un endroit frais à l’abri de la lumière par exemple, dans le bac à légumes du réfrigérateur.
A consommer dans les jours qui suivent l'achat.

Comment les cuisiner ?

Cuites à la vapeur, à l’eau, au micro-ondes, dégustées au naturel ou en salade.
Sautées ou rissolées.
Au barbecue,...

La production
de pomme de terre de primeur

Plantées après la période des gelées, les pommes de terre de primeur sont les premières à être récoltées au printemps.

La production française annuelle varie entre 50 000 et 70 000 tonnes, avec une quinzaine de variétés.

Très connues ou plus discrètes, elles jouent toutes la carte de la fraîcheur. Pour ne citer qu’elles : Alcmaria, Annabelle, Béa, Bonnotte, Carrera, Charlotte, Chérie, Lady Christl, Ostara, Ratte, Sirtema, Starlette…

Plantées et récoltées tôt, les pommes de terre de primeur affectionnent les climats doux et les terroirs qui se réchauffent rapidement.

Elles s’épanouissent ainsi dans les zones littorales connues pour leurs microclimats sous influence maritime et leurs sols sablonneux :
îles de Ré et Noirmoutier, Bretagne, Normandie…

Elles sont également cultivées dans les terres légères et ensoleillées du sud de la France (Aquitaine, Provence, Camargue, Roussillon) et dans quelques régions plus septentrionales (Val de Saône, Alsace, Nord).

La région du Val de Loire (1) ouvre la ronde des primeurs françaises. Avec leurs terres sablonneuses et leur climat océanique, les îles de Ré et de Noirmoutier (2) proposent des pommes de terre de primeur à partir de début avril.

Les pommes de terre de Bretagne (3) leur emboîtent le pas, profitant pleinement du littoral et de ses embruns. La production s'étend de la pointe de Brest à Roscoff, de Lannion à Paimpol, sans oublier la région de Saint Malo.

Viennent ensuite les primeurs de Provence, de Camargue et du Roussillon (4). La célèbre Béa y est cultivée dans des terres limoneuses aux odeurs de garrigue.

Région plus tardive, le Val de Saône (5) bénéficie de terres sableuses particulièrement adaptées à la production de pommes de terre. Les premières primeurs de cette région sont attendues vers le 20 juin.

La région de Marmande (6), en Aquitaine, est réputée pour sa production de primeur. C'est à partir de juin qu'elle donne le meilleur d'elle-même.

Dernières arrivées, les pommes de terre de primeur de la Manche (7) et de l’Alsace (8) ferment la saison.

Le savoir-faire
de nos terroirs

A peine plus de trois mois c'est le temps de la saison des pommes de terre de primeur françaises. Elles sont récoltées du mois d’avril jusqu’au 15 août, avec un temps fort entre le 15 juin et fin juillet. Pour préserver leur fraîcheur, après la récolte, elles sont aussitôt triées, emballées et expédiées à destination des points de vente. Elles doivent être consommées assez rapidement. Les AOC Primeurs du Roussillon (depuis 2007) et Primeurs de l'Ile de Ré (depuis 1996) donnent aux pommes de terre de primeur leurs lettres de noblesse. Certains terroirs sont très connus, d'autres moins, mais tous peuvent afficher une identification claire, vous permettant de les reconnaître au premier coup d'œil dans votre magasin : le logo "Primeur de France - fraîchement récoltée".

Saveur et fraîcheur
au rendez-vous

Reconnaissables à leur peau claire et très fine, qui s'enlève facilement sans épluchage, de couleur homogène et de forme régulière, les pommes de terre de primeur se dégustent avec la peau. Inutile de les éplucher, il suffit de les passer sous l'eau du robinet en les grattant légèrement, ou de les frotter avec du gros sel dans un torchon pour éliminer les excès de peau avant de les faire cuire.
Excellentes en salades, cuites au four, à la vapeur, sautées ou rissolées, elles sont idéales pour vos recettes printanières et estivales. Les adeptes d'une cuisine saine et légère privilégieront la cuisson vapeur pour préserver leur précieux capital minéral et vitaminique tandis que les gourmets ne jureront que par des primeurs tout juste revenues à la poêle dans un peu de beurre salé... il suffit d'un petit rien pour les sublimer !